Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Il se lève et crie "tique!!!"

Orange Mécanique. Stanley!! Stanley!!!!! Stanley Kubrick!!!!

12 Mai 2013, 10:53am

Publié par Jean-baptiste

Orange Mécanique. Stanley!! Stanley!!!!! Stanley Kubrick!!!!

Il y a une phrase qui dit « la terre est bleue comme une orange », c’est un vers de poésie moderne, qui, finalement, ne signifie rien du tout… Mais il pourrait trouver une signification grâce ou à cause de ce film déroutant qu’est « Orange Mécanique », car outre ce titre, très peu évocateur pour certain et beaucoup plus pour d’autre, cette œuvre est un peu comme un poème, un poème sur un avenir/temps terrible, même atroce, où la violence est partout, et où le personnage principal se shootes à la violence gratuite. Un poème dépressif, un peu Baudelairien, mais surtout un poème filmique. Car Stanley Kubrick nous présente ici, non pas une œuvre qui a vieilli, qui n’est plus d’actualité, mais simplement la violence gratuite dont peut faire preuve l’être humain, c’est horrible... mais c’est juste. Et c’est malheureusement toujours d’actualité !

Dans ce film, notre réalisateur de génie présente la violence d’une façon esthétique, la beauté dans la violence, plus c’est violent, plus c’est beau. C’est un thème poétique et humain qui n’est pas sans me rappeler les combats d’arènes où de « braves » gladiateurs étaient jetés pour des combats, souvent, à mort. La violence a toujours fascinée l’homme. Et Stanley présente, dans Orange Mécanique, une opposition entre la violence d’Alex (le « héros »), la violence gratuite, et la violence « légal » ou plutôt sociétal.

Et la poésie de ce film est partout. Les personnages, leurs façons de parler, leurs façons de s’habiller, Stanley Kubrick a créé un univers futuriste qui, actuellement, peut paraitre ringard, mais c’est la « patte » de l’artiste. Drôle de poème me dira-t-on ? Mais pourtant, on s’y croirais, voir ce film c’est un peu comme écouter Léo Ferré chanter Baudelaire. C’est une adaptation d’idée, sur une musique magnifique, un film qui, par sa bizarrerie, son thème, continu d’étonner, de dégouter, de provoquer une réaction, tel que Stanley Kubrick cherchait à le faire lorsqu’il l’a réalisé.

Si la terre est bleue comme une orange, ce doit être une orange mécanique.

A+

Le ministre : Pour quel crime êtes vous détenu ?
Alex : Pour le décès accidentel d’une personne Monsieur !
Un gardien de prison : Pour meurtre avec violence d’une pauvre femme, plus vol avec effraction, il en a pour 14 ans Monsieur !
Le ministre : Excellent ! Il est entreprenant, agressif, excessif, jeune, insolent, vicieux… l’idéal !

Orange Mécanique.

Commenter cet article

Anais 04/08/2014 18:45

J'ai parcouru votre blog, et je peux vous dire que j'apprécie vraiment les photos que vous avez placées tout au long de votre blog